Facebook Cerfav
Twitter Cerfav
G+ Cerfav
RSS Cerfav
E-mail Cerfav, Formations verre
Retour en haut de page

Cerfav.fr


Aurélie Adam

Réminiscence

Verre soufflé, pâte de verre et mécanisme

Aurelie Adam 

Dessin inspiré d'un manège existant / maquette à l'échelle 1, bois & pâte de verre

photo : François Golfier, 2014 

Il était une fois… un petit cheval (de carrousel) en plastique, retrouvé au fond d’un grenier.

Le contact du jouet entre les doigts, comme revenu du fond des âges, renvoie directement à certains souvenirs, à des sensations d’enfant presque imperceptibles et au carrousel d’antan.

Les images revenues à la conscience défilent inlassablement comme un flm de cinéma.

Réminiscence évoque comme la madeleine de Marcel Proust, le retour fortuit à la conscience d’une mémoire sensible, oubliée. Ce travail fait appel à la mémoire collective, lointaine et profonde, invitant chacun à revivre ses propres souvenirs d’enfant.

Le carrousel de verre tend à reconstruire le manège d’autrefois, comme le fantôme d’un temps révolu, par la transparence et le mouvement, il prend corps sous forme d’un zootrope animé, qui replonge tout un chacun dans le mouvement inarrêtable de sa vie et du temps qui passe.

Déraciné (bijou)

Pâte de verre, pâte d’argent, coques

Aurelie Adam Aurelie Adam

 

dessin, 2013 / échantillons, verre blanc écru soufflé au chalumeau et feuille d'argent, recherche de motifs végétaux, 2014

 
photos : François Golfier, 2014 

Corps et nature, racine et famille… Ce projet nous emmène dans l’univers des racines. Familiales, végétales.

La racine, organe souterrain, délaissée est le maintien constant de la plante prête à feurir. Elle lui apporte eau et nutriments, et se sacrifie lorsque les conditions sont défavorables afin qu’elle puisse subsister et s’épanouir. C’est en cela qu’elle est à l’image de la famille et des parents.

Ce bijou est un objet de transmission, proposé notamment aux futures mamans voulant offrir à l’enfant à naître un souvenir affectif. Il se présente sous forme de deux coques creuses en pâte de verre, avec un germe sortant de la coque. C’est un contenant de mémoire, un objet que l’on offre pour continuer à tisser les liens familiaux.

À l’intérieur sont insérés une graine ou un cheveu. Sur la coque une empreinte digitale du porteur rappelle les racines. La graine peut être gardée dans le bijou, comme un trésor précieux qu’il faut conserver, soit être plantée.

La plante grandit, s’épanouit à l’image des enfants et fait prendre conscience du respect du vivant.

Contact

aurel.adam44@laposte.net

http://atelierdecreateur.fr/vitrine/aurelieadam/